Curage

Savoir ce qu’est le curage d’une fosse septique

Pour préserver le bon fonctionnement du système d’épuration d’une fosse septique, effectuer le curage est important. Une opération qui doit être faite par un professionnel car le processus est complexe.

Explication sur le curage d’une fosse septique 

Aussi important que la vidange, le curage d’une fosse septique a pour objectif d’éliminer le tartre et les déchets accumulés dans le temps ou de déboucher les canalisations.

Deux méthodes sont possibles :
– Canalisations bouchées : On utilise une caméra pour repérer le bouchon qui sera éliminé par jets d’eau sous haute pression. On parle de curage technique.
– Entretien des canalisations : On envoie de l’azote et du phosphore puis on active les bactéries qui éliminent les déchets sur les parois. On parle de curage biologique.

Risques si l’on ne fait pas le curage d’une fosse septique

Si vous n’effectuez pas le curage de la fosse septique, vous risquez de dégrader votre installation et d’avoir des conséquences telles que :
– Une accumulation de tartre dans les canalisations
– La dégradation des canalisations
– De mauvaises odeurs
– Des canalisations qui se bouchent

En l’effectuant et en utilisant les produits d’entretien Eparcyl, vous garantissez à votre installation une longue vie.

curage

Importance du curage

Le curage est une opération qui consiste à enlever et à exporter les différents sédiments qui au fil du temps se sont accumulés au fond de la fosse par décantation. Elle prend aussi en compte le nettoyage complet des canalisations du système septique. Il permet donc d’améliorer le fonctionnement de la fosse et d’augmenter sa longévité. Ainsi, l’absence de curage peut entraîner :

L’entartrage des canalisations. Dans cette situation, on assiste à la production de gaz toxique tel que l’hydrogène sulfureux qui :

  • Est la cause de la dégradation que subissent les canalisations en fonte et en béton ;
  • Entraîne la détérioration des joints qui par la suite provoque des odeurs nauséabondes car les passer l’air pollué se trouvant dans le système septique.

L’encrassement croissant des canalisations verticales qui peut obstruer l’écoulement des eaux usées.

Notez qu’il peut se faire de différentes manières

Les différentes techniques de curage

  • Du curage mécanique : il consiste à dégager les canalisations à l’aide d’un objet mécanique qui est infiltré dans le système ;
  • Curage hydraulique qui assure le nettoyage à l’aide de jets à haute pression ;
  • Le curage biologique qui fonctionnement grâce à un activateur bactérien. Cette opération permet d’apporter l’azote et d’apporter les phosphores nécessaires au travail physique.

Que faire en cas de situation exceptionnelle ?

  • Il peut arriver par exemple que les conduites d’évacuation soient bouchées. Si ce dégât est dû au fait que le locataire ait jeté toutes sortes de choses interdites dans les toilettes (restes de nourriture, médicaments, mouchoirs en papier, serviette hygiénique…), il est à sa charge de payer l’opération de curage nécessaire pour le débouchage de ces conduites. Ce qui aurait pu être différent si l’obstruction est due à la vétusté des installations, car dans ce dernier cas, c’est le propriétaire qui payera la prestation.
  • Il est aussi fréquent que les canalisations soient obstruées par l’usage de certains types de poudre à lessiver. Si le propriétaire ne veut donc pas débourser de l’argent pour une responsabilité émanant du locataire, il est tout à fait dans le droit d’imposer l’usage d’une lessive liquide dans le contrat de location. Dans ce cas, si le locataire s’entête à utiliser le mauvais produit, il sera en charge de payer la prestation en cas de dégât.
Voter ici