Urgence odeur de gaz

QUE FAIRE SI VOUS SENTEZ UNE ODEUR DE GAZ ?

  • Ouvrez toutes les portes et toutes les fenêtres ;
  • Ne produisez pas d’étincelles, n’utilisez pas d’interrupteur électrique (éclairage, sonnette, etc.), d’allumette, de bougie… et ne fumez pas !
  • N’utilisez ni votre gsm ni votre téléphone fixe dans votre logement.
  • Fermez la vanne du compteur à gaz naturel – mais uniquement si vous pouvez le faire sans devoir allumer la lumière.
  • Evacuez le bâtiment et appelez en dehors de la maison (!) le 0800 19 400

5 BONS GESTES EN CAS D’ODEUR DE GAZ SUSPECTE

1. OUVREZ TOUTES LES PORTES ET LES FENÊTRES

2. NE PRODUISEZ PAS D’ÉTINCELLES OU DE FLAMME

3. FERMEZ LA VANNE DU COMPTEUR À GAZ NATUREL

4. N’UTILISEZ NI VOTRE GSM NI VOTRE TÉLÉPHONE FIXE DANS VOTRE LOGEMENT

5. RESTEZ À L’EXTÉRIEUR ET GARDEZ VOTRE CALME

 

fuit-gaz

Que se passe-t-il en cas d’odeur de gaz ?

  • L’odeur n’est pas due au gaz naturel : vous ne devez rien payer.
  • L’odeur de gaz vient d’une fuite dans le réseau de distribution : Sibelga effectue immédiatement et gratuitement la réparation.
  • L’odeur indique une fuite de gaz dans l’installation intérieure : par sécurité, Sibelga ferme le compteur. Pour la réparation, vous devez faire venir un spécialiste à vos frais. Vous pourrez ensuite prendre rendez-vous avec Sibelga pour rouvrir le compteur.
Un source d'énergie très sûre

Le gaz naturel est une source d’énergie très sûre. Les accidents sont rares, et sont souvent la conséquence d’une “agression” aux conduites de gaz pendant des travaux. Ils peuvent aussi être la conséquence d’installations intérieures non conformes, d’appareils mal entretenus ou mal utilisés.

Le gaz naturel ne peut s’enflammer que dans des conditions très spécifiques. Il est très sûr parce qu’il a les particularités suivantes :

  • on lui ajoute toujours une odeur particulière. De cette manière, vous remarquez rapidement une fuite de gaz, bien avant le risque d’explosion. Le gaz naturel décelable dès que l’air ambiant en contient 1 %, alors que le danger n’est réel qu’à partir de 5 % de gaz dans l’air.
  • il se dissipe et disparaît rapidement.
  • il ne s’enflamme qu’à une certaine concentration dans l’air (entre 5 et 15%).
  • il ne s’enflamme qu’à une température d’au moins 650° C. Il est donc crucial d’éviter les étincelles !
  • respirer le mélange de gaz naturel et d’air n’est pas toxique.